Tél. : 04 76 95 48 99

Tél. : 04 76 95 48 99

HIMALAYAK FERME DÉFINITIVEMENT SES PORTES LE LUNDI 28 MARS 2016

MERCI À TOUS POUR CETTE BELLE AVENTURE.

Avec ses spécialités népalaises, sherpas et tibétaines, L'HIMALAYAK offre un cadre convivial et calme à tous les amateurs de montagne, qu'ils soient de passage ou établis ici...

 

Une restauration offrant le choix d'une cuisine simple et familiale tournée vers l'évasion...

 

Vous découvrirez une gastronomie des plus appréciées et des plus typiques empruntée de la culture Népalaise, Sherpa et Tibétaine et bien d'autres saveurs à découvrir sur notre carte...

 

Nous vous souhaitons une agréable pincée d'Himalaya sur le plateau du Vercors, au cœur de nos montagnes de Lans...

 

Environnement : En montagne, arrêt de transport en commun à moins de 500 m, arrêt navette à moins de 300 m, itinéraire G.R. à moins d'1 km, vue montagne.

NAMASTÉ

Pasang & Eric vous invitent à découvrir leur restaurant
à Lans en Vercors, une pincée d’Himalaya sur le plateau…

 

L’HIMALAYAK offre un cadre convivial et calme à tous les amateurs de Montagne, qu’ils soient de passage
ou établis ici, en offrant le choix d’une cuisine simple et familiale tournée vers l’évasion…
Avant tout, nous souhaitons établir notre activité dans le respect de notre environnement,
du vôtre, et dans la perspective du bien-être de tous.
Nous vous souhaitons une agréable pincée d’Himalaya sur le plateau du Vercors…

SPÉCIALITÉS

Tous nos plats sont faits maison et élaborés à base de produits frais.

LE MIDI

• MENUS •

Menu "Découverte" (non végétarien ou végétarien) : 21,50 euros

Menu " Nak " (non végétarien ou végétarien) : 19 euros

Menu " Yak " (non végétarien ou végétarien) : 18 euros

Menu " Enfant " : 7 euros

OU

• PLATS AU CHOIX + DESSERT DU JOUR 15,50 euros •

Dal bhat ou chowmein ou fried rice ou mixed pakhora
ou momos ou noodle soup ou sherpa stew

LE SOIR

• À LA CARTE •

Spécialités népalaises, sherpas et tibétaines

PRÉSENTATION

Le Népal est un pays enclavé de l'Himalaya, bordé au nord par la Chine (région autonome du Tibet), au sud, à l'ouest et à l'est par l'Inde. Il possède une très grande variété de paysages, s'étendant du tropical humide du Teraï, au sud, jusqu'aux plus hautes montagnes du monde, au nord. Le Népal possède huit montagnes parmi les dix plus hautes du monde, dont l'Everest (Sagarmatha en népalais) qui marque la frontière avec le Tibet.

 

Le Népal a été rendu célèbre pour les possibilités qu'il offre pour le tourisme, le trekking, l'alpinisme, le VTT, les safaris, le rafting et ses nombreux temples et lieux de cultes.

Katmandou est la capitale (politique et religieuse) du Népal, dont elle est également la plus grande ville. Les autres principales villes sont Pokhara, Biratnagar, Lalitpur (Patan), Bhaktapur, Birendranagar, Hetauda, Butwal, Bharatpur, Siddhartanagar (Bhairahawa), Birganj, Janakpur, Nepalganj, Dharan, Dhangadhi, et Mahendranagar.

 

Le pays est peuplé de plus de 60 ethnies et castes différentes. La caste des Chhetri (Kshatriya) constitue le groupe majoritaire au Népal, regroupant 17 % de la population. La caste des Bahun (Brahmanes) constitue le second groupe majoritaire avec 12 % de la population (recensement de 2011). Les Newars, considérés comme les premiers habitants de la vallée de Katmandou comptent pour 5 % de la population népalaise. Leur langue, le newari, est toujours parlée dans la vallée de Katmandou.

Les autres principaux peuples du Népal sont les Tharus, les Sherpas, les Tamangs, les Gurungs, les Kirantis et les Magars.

Superficie : 140 000 km²

Nombre d’habitants : 27 797 000 (en 2012)

Capitale : Katmandou

Monnaie : roupie népalaise

Langue officielle : Népalais

Premier Ministre : Sushil Koirala

Religions : Hindouisme 81 %, Bouddhisme 9 %, Autres 10 %

LES SHERPAS

Sherpa signifie peuple venant de l’Est. Vers 1530, pour on ne sait quelles raisons exactes, conflit religieux ou causes économiques, ce peuple originaire du Khamau Tibet, franchit l’Himalaya par un redoutable col de 5700 mètres, le Nanga-La, et vient s’installer dans la région inhospitalière et inhabitée du Solu-Khumbu. Petit à petit, les Sherpas vont s’installer et descendre lentement vers le sud, jusqu’au Sikkim, à Darjeeling (Inde). L’Himalaya devient ainsi le pays des Sherpas.

 

Le mot Sherpa ne veut pas dire " porteur ”. Sherpa est bien le nom d’une ethnie, ce n’est que par commodité et sans doute aussi par ignorance que la confusion s’est opérée entre le nom de l’ethnie et la réalité d’une fonction qui leur est souvent attribuée par erreur.  Aux Sherpas, le rôle de guide, de partenaires, pour conduire les himalayistes au sommet, un guide plus âgé deviendra “ sirdar ”, c’est-à-dire le chef de l’ensemble des porteurs et puis, quasiment “ au mérite ”, on sera porteur à 15 ans, puis cuisinier, porteur de haute altitude, enfin guide.

 

Les Sherpas sont fiers, non pas arrogants, mais fiers de ce qu’ils sont, de ce qu’ils ont fait pour développer cette fierté. Et cette fierté est certainement le signe de leur liberté. C’est un destin bien singulier que celui de ce peuple qui vit, sans le savoir exactement dans la démesure. Démesure du climat, et des conditions de vie, démesure des paysages et des montagnes, démesure des exploits réalisés par ces hommes et ces femmes incroyablement robustes. Pour compenser cette démesure, il fallait cette humilité, cette attitude donnée parle Bouddhisme, quand rien est important, que tout n’est que passage et que l’attitude véritable est la compassion.

 

Bien souvent on s’est interrogé sur l’incroyable aptitude des Sherpas à la montagne. La réponse est sans doute à deux niveaux. D’abord un gros cœur, comme on dirait un gros moteur pour alimenter la machine. Et une respiration plus rapide pour ventiler et oxygéner plus facilement le sang et compenser ainsi le déficit d’oxygène des altitudes auxquelles les Sherpas vivent, soit 3500 mètres en moyenne.

MESSAGE US

EN SAVOIR PLUS

LA RÉGION DU SOLUKHUMBU

CHÖRTEN & MUR MANI

TAR-CHOK & LUNGTA

Cette région, située dans le nord-est du Népal, présente une concentration de géants himalayens sans égale dans le pays et l’une de ses éthnies les plus connues, les célèbres Sherpas, gardien des cimes.

Elle est divisée en deux zones distinctes, toutes deux habitées par les Sherpas : la région du Solu plus au sud et le Khumbu, véritable toit du monde, au nord, reliées par le Pharak, une étroite bande de terres situées de part et d’autre de la Dudh Kosi, torrent himalayen issu de glaciers. Le Solu-Khumbu possède de très beaux villages Sherpas et de vieux gompas (monastères).

Le chörten est un réceptacle pour les offrandes, on y trouve à l’intérieur des reliques religieuses ou les cendres de lamas (moines ou prêtres Bouddhistes Tibétains). Chaque élément du chörten est symbolique, la base carrée ou rectangulaire symbolise la terre, c’est à dire la solidité. La partie en forme de globe, ou incurvée, représente la goutte d'eau, c'est-à-dire la fluidité.

La partie en forme de flèche, ou de flamme, symbolise l'élément feu, c'est-à-dire la chaleur. Le croissant, en forme de lune ou de ciel inversé, représente l'élément air, c'est-à-dire la transparence.

Le petit cercle s'éffilant en pointe dans l'espace symbolise l'élément éther, c'est-à-dire la subtilité, la lumière de Bouddha.

Les quatre côtés sont peints avec une paire d'yeux, les yeux de bouddha qui observe. Ce qui semble être un nez est en réalité le caractère sanscrit pour le numéro un, symbolisant la réalité de Bouddha.

 

 Le mur Mani est constitué de pierres gravées de prières bouddhistes, on le contourne par la gauche, longer le mur mani revient à réciter les prières qui y sont inscrites.

On trouve les drapeaux à prières sur les toits des maisons Bouddhistes, dans les jardins, aux sommets des montagnes, aux abords des lacs sacrés, dans les monastères et d'autres endroits vénérés. Ces drapeaux sont imprimés avec des écritures saintes Bouddhistes et véhiculent, avec chaque rafale de vent,la parole de Bouddha.

Les couleurs sont hautement symboliques - rouge, vert, jaune, bleu et blanc représentent les éléments suivants : le feu, le bois, la terre,l'eau et le fer. Une image commune est imprimée sur les drapeaux : un cheval. Il est décrit galopant à travers le ciel étendant les enseignements de Bouddha chaque fois que les drapeaux sont soufflés par le vent.

 

Il existe 2 sortes de drapeaux à prières :

- Tar-Chok (drapeau à prières vertical)

On l’utilise uniquement pour vénérer les morts, il est de couleur unique.Seul un moine Bouddhiste peut décider de sa couleur, elle est attribuée en fonction du défunt (jaune, vert, rouge, blanc ou bleu)

 

- Lungta (drapeau à prières horizontal)

On l'utilise pour prier. Les 5 couleurs sont présentes sur 12 petits drapeaux symbolisant les 12 mois de l’année et les 12 animaux du calendrier tibétain.

995, Avenue Léopold Fabre

38250 LANS EN VERCORS

04 76 95 48 99

OUVERTURE HORS VACANCES SCOLAIRES

 

LE MIDI de 12h à 14h

Lundi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche

 

LE SOIR de 19h à 20h30

Vendredi, samedi sur réservation

 

Fermé le mardi

 

OUVERTURE VACANCES SCOLAIRES

ÉTÉ ET HIVER

 

LE MIDI de 12h à 14h

Tous les jours

 

LE SOIR de 19h à 20h30

Mercredi, jeudi, vendredi, samedi sur réservation

 

 

 

Paiements acceptés : CB, chèque et espèces

 

Les chiens ne sont pas admis à l'intérieur du restaurant

CONTACT

Submitting Form...

The server encountered an error.

Form received.

HIMALAYAK  RESTAURANT - SARL au capital de 2000 euros - 523 469 633 RCS Grenoble - 995 Avenue Léopold Fabre  - 38250 Lans en Vercors - Tél. : 04 76 95 48 99 - © Fabienne SHERPA - Hébergement OVH